magritte decalcomanie 750x400

 

Je cherche des salariés et je ne trouve pas. La complainte est à la mode. Elle est parfois justifiée mais le plus souvent largement exagérée. Que cache cette situation ?


Qu’observons nous ?


- Ce responsable du recrutement d’une société industrielle, qui, sans aucune anticipation, recherche au dernier moment plusieurs profils ultra-spécialisés. Il faut dire que les départs à la retraite n’étaient absolument pas prévisibles ! Il faut dire que, dans le bassin d’emploi où se trouve l’entreprise en question on a peu de chances de trouver ces profils hyper spécialisés disponibles “au débotté” et “sous le sabot d’un cheval” ! Toute approche cavalière n’a aucune chance d’aboutir.

- Cette autre responsable du recrutement qui recherche exclusivement par des sites d’annonces gratuites et qui s’étonne d’en avoir pour son argent. Ses annonces jetées par brassées dans un puits, noyées aussi vite qu’elles sont apparues, n’ont aucune chance de rencontrer le bon candidat au bon endroit au bon moment.

- Ce dirigeant qui recherche un candidat copie conforme pour remplacer un collaborateur expérimenté et aux savoir-faire multiples et pointus sans investir ni temps ni formation. Et si en plus on pouvait l’avoir au prix d’un débutant ...

- Le point commun de pratiquement tous ces apprentis chasseurs malheureux, c’est qu’ils souhaitent débaucher de chez leur concurrent un candidat auquel ils souhaitent apporter le moins d’avantages possibles, en particulier financier.

...

 

Certains métiers sont en tension notoire. Raison de plus pour prendre “à bras le corps” la problématique.

Certains métiers ne sont pas en tension. Les employeurs qui ne trouvent pas ont probablement intérêt à remettre en question leur approche.
Au fur et à mesure que le chômage diminue, un changement d’habitude devient une condition de la survie des entreprises.

Mesdames et messieurs les recruteurs, il est temps d’être un peu sérieux et d’investir dans vos recrutements. Anticipez vos besoins, définissez correctement les profils que vous recherchez, acceptez de payer pour diffuser des annonces sur des sites spécialisés. Adjoignez-vous les services de conseils en recrutement : ils valent environs 20% du salaire brut annuel d’un candidat. Que valent ces investissements au regard de la vacance d’un poste pendant des mois ?


Contactez-nous afin que nous vous conseillions.